Christine Sorsana

TITRE UNIVERSITAIRE
Maître de Conférences – Habilitation à Diriger des Recherches (HDR)
COORDONNÉES
christine.sorsana@univ-lorraine.fr
Présentation
  • Maître de conférences – HDR en psychologie du développement, N° de qualification (CNU-16ème section) : PR_2015_16_15116276499
  • Chercheuse rattachée au Groupe de Recherche sur les Communications (GRC), Laboratoire de Psychologie de l’Interaction et des Relations Intersubjectives (InterPsy), EA 4432, Université de Lorraine
  • Psychologue (D.E.S.S. psychologie de l’enfant & adolescent). N° ADELI : 319313946
Curriculum vitae
  • CARRIERE UNIVERSITAIRE
    • Qualifiée à la fonction de Professeur des Universités (2015).
      N° de qualification CNU : PR_2015_16_15116276499
      CNU-16ème section (Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale)
    • Habilitée à Diriger des Recherches (HDR) en psychologie (2014)
    • Maître de Conférences Hors Classe en psychologie (2013)
      – Maître de Conférences Première Classe (2000)
      – Titularisation (1996)

    -> Etablissement d’affectation : Université Toulouse Jean Jaurès

    -> Laboratoires de recherche :

    • Psychologie de l’Interaction et des Relations Intersubjectives (InterPsy, E.A. 4432), Groupe de Recherche sur les Communications (GRC), Université de Lorraine.
      – Chercheuse rattachée depuis le 01/01/1999
      – Chercheuse associée (février – décembre 1998)
    • Personnalisation et Changements Sociaux, Université Toulouse 2 (mars 1996 – octobre 1997)
    • Allocataire de recherche (1989-1992), Université de Provence, Aix-en-Provence

    TITRES & DIPLÔMES

    1. HDR et thèse

    • Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en psychologie (2014), Université de Lorraine

    Titre : L’inscription conversationnelle de la pensée : Dynamiques sociocognitives de l’interlocution et développement cognitif

    Promoteur : Pr. Alain TROGNON

    Jury :
    Michael BAKER, Directeur de recherches CNRS, Telecom ParisTech,
    Pr. Martine BATT, psychologie, université de Lorraine,
    Pr. émérite Felice CARUGATI, psychologie du développement, université de Bologne (Rapporteur),
    Pr. Cintia RODRÍGUEZ, psychologie du développement, université Autonome de Madrid (Rapporteur),
    Pr. Valérie TARTAS, psychologie du développement, université Toulouse Jean Jaurès,
    Pr. Alain TROGNON, psychologie sociale, université de Lorraine (Promoteur de l’HDR),
    Pr. émérite Annick WEIL-BARAIS, psychologie cognitive et développementale, université d’Angers (Rapporteur et Présidente du jury).

    • Doctorat Nouveau Régime en Sciences Humaines, mention « Psychologie » (1994), Université de Provence. Mention « Très honorable avec félicitations du jury »

    Titre : Relations affinitaires et co-résolution de problème chez des enfants de six-huit ans : Perspectives nouvelles

    Directeur : Pr. Michel GILLY

    Jury :
    Pr. Felice CARUGATI, psychologie du développement, Université de Bologne (Rapporteur),
    Pr. Willem DOISE, psychologie sociale, université de Genève (Rapporteur),
    Pr. Michel GILLY, psychologie du développement, université de Provence (Directeur de thèse),
    Pr. Jean-Louis PAOUR, psychologie du développement, université de Provence (Président du Jury),
    Pr. Annie PIOLAT, psychologie, université de Provence.

    2. Formation initiale en psychologie

    • D.E.A. en Psychologie et Sciences de l’Education (1989), Maîtrise en Psychologie (1987), Licence en Psychologie (1986), D.E.U.G. en Sciences Humaines mention « Psychologie » (1985), Université de Provence
    • D.E.S.S. de Psychologie de l’Enfance et de l’Adolescence (1988), Université de Provence

    AUTRES FORMATIONS & experiences professionnelles

    • D.U. d’Etudes Pratiques de Langues, spécialisation CHINOIS (2007), Université Toulouse Jean Jaurès
    • Psychologue scolaire (1994-1995), Académie Aix-Marseille
    • Psychologue (1992-1994), en région PACA : Chambre de Commerce et d’Industrie (Martigues), atelier permanent d’orientation (association AISSOR, Marseille) et société de formation continue hospitalière (S.A. Formavenir Performances, Marseille)
    • Institutrice (1987-1989), Académie Aix-Marseille
    • Elève-institutrice (1984-1987), Ecole Normale d’Institutrices, Aix-en-Provence
    • Baccalauréat série C « Mathématiques et sciences physiques » (1982), Marseille
Thèmes de recherche

Thèmes de recherche

  • Relations interpersonnelles et résolution de problèmes entre enfants
  • Analyse pragmatique des interactions sociocognitives
  • Pragmatique, émotions et développement du raisonnement conditionnel
  • Apprentissage technologique
  • Compréhension de la perspective de soi et d’autrui en situation interlocutoire

Mots clés : développement cognitif, interaction sociale, enfant, affinité (amitié), émotion, pragmatique, résolution de problème.

Mon projet scientifique s’inscrit sans ambiguïté dans le paradigme socioconstructiviste du développement cognitif. C’est vraisemblablement grâce à mon entrée dans ce paradigme depuis mes intérêts premiers et ma formation initiale en épistémologie et psychologie génétiques piagétiennes que j’ai toujours été intéressée par les travaux – qu’on a l’habitude d’opposer et de cloisonner – issus de la psychologie expérimentale cognitive et de la psychologie sociale du développement cognitif (Sorsana, 1998, 2012).

Partis de l’analyse fine des procédures de résolution des enfants partageant des relations affinitaires et confrontés à des situations-problèmes, mes travaux ont progressivement intégré la dimension pragmatique des interactions langagières. Il s’agit aujourd’hui d’approfondir notre compréhension de la détermination contextuelle et dialogique du développement de la pensée, en analysant plus particulièrement les circonstances d’émergence, de négociation et de clôture des désaccords entre enfants (tâche cognitive, jeu, apprentissage technologique à l’école). Comment identifier empiriquement l’émergence d’une idée ou d’une pensée nouvelle en essayant de saisir les différents niveaux enchevêtrés du système interprétatif des interactants, et sans dénaturer la complexité du contexte singulier d’apparition ? J’ai opté pour le choix de l’analyse interlocutoire des interactions, en situant cette méthodologie au regard des méthodes contemporaines d’étude du développement (socio)cognitif.

Ma conception actuelle des individus couplés à leur environnement (matériel, sémiotique, cognitif, social et historico-culturel) ouvre comme perspectives le besoin de prêter une plus grande attention aux émotions et aux « langages » corporels captés dans le déroulement des conversations, mais également d’explorer les phénomènes mentaux pré-réfléchis appréhendés lors d’entretiens postérieurs aux situations de résolution de problèmes, en enrichissant mes analyses par les réflexions issues du courant énactif du fonctionnement de l’esprit.

Publications
Productions scientifiques: janvier 2011-juin 2016 (mise à
jour 22/02/2016)

· ACL : Articles répertoriés AERES avec comité de lecture

Norimatsu, H., Blin, R., Hashiya, K., Sorsana, C. & Kobayashi, H. (2014). Understanding of others’ knowledge in French and Japanese children : A comparative study with a disambiguation task on 16-38-month-olds. Infant Behavior and Development, 37, 632-643.

Sorsana, C., Guizard, N. & Trognon, A. (2013). Preschool children’s conversational skills for explaining game rules : communicative guidance strategies as a function of type of relationship and gender. European Journal of Psychology of Education, 28 (4), 1453-1475.

Sorsana, C. (2011a). Rôle de l’action dans le développement de la pensée : questions vives et perspectives. Enfance, 63 (1), 5-15.

Sorsana, C. (2011b). L’activité conversationnelle est-elle une fenêtre ouverte sur la pensée de soi et d’autrui ? Enfance, 63 (1), 69-91.

Sorsana, C. & Trognon, A. (2011). Contextual determination of human thinking : About some conceptual and methodological obstacles in psychology studies. Human Development, 54 (4), 204-233.

Trognon, A., & Sorsana, C. (2011). Grasping both the normative facts and the social positions emerging from conversation. Human Development, Letters to the Editor, November 1, 11-17.

· OS : Ouvrages et chapitres d’ouvrages

Trognon, A., Batt, M., Bromberg, M., Sorsana, C., & Frigout, S. (2011). Les formes logiques de la « parole-en-interaction » (Quelques bases de la logique interlocutoire). In P. Castel, M.F. Lacassagne, & E. Sales-Wuillemin (Eds.), Psychologie sociale, communication et langage. De la conception aux applications (pp.327-348). Paris, Bruxelles : Editions De Boeck Université.

Trognon, A., Batt, M., & Sorsana, C, &. Saint Dizier de Almeida, V. (2011). Argumentation and dialogue. In A. Trognon, M. Batt, J. Caelen, & D. Vernant (Eds.), Logical properties of dialogue (pp. 147-186). Nancy : Presses Universitaires de Nancy.

· DO : Directions d’ouvrages et de revues

Sorsana, C. (2011c) (Ed.). Action et développement de la pensée. Enfance, 63 (1).

· COM : Communications orales sans actes dans un congrès international ou national

Norimatsu, H., Blin, R., Sorsana, C., Hashiya, K. & Kobayashi, H. (2016, accepted). ToM ability with the “disambiguation task” in French & Japanese children aged 16-38 months. 31st International Congress of Psychology, Yokohama (Japan), 24-29 July.

Sorsana, C., Trognon, A. & Batt, M. (2015). Disagreement, rebuttal and school status: interlocutory analysis of a process of joint decision making. Advances and unsolved methodological questions. Communication at the Panel convened by Sorsana, C. & Trognon, A. “Learning from social interaction: ‘state of the art’ of the methodologies and the progress made in our knowledge”. International Conference “Anthropologies of dialogue”, 25th anniversary of the International Association for Dialogue Analysis (IADA), Nancy, August 27-29.

Blin, R., Norimatsu, H., & Sorsana, C. (2013). Theory of mind through a task of disambiguation in speech acts. XVIth European Conference on Developmental Psychology, Lausanne, 3-7 september.

Sorsana, C. (2012). Action et cognition : le sujet épistémique est-il véritablement désincarné ? Colloque international « L’épistémologie génétique a-t-elle encore une actualité ? », Université de Lorraine & MSH Lorraine, Nancy, 20-21 septembre.

· AFF : Communications affichées dans un congrès international ou national

Norimatsu, H., Blin, R., Hashiya, K., Sorsana, C., & Kobayashi, H. (2014). Understanding of other’s knowledge in French and Japanese 16-38 month-olds: a new task of disambiguation in speech acts. Poster at the International Conference on Infant Studies, Berlin, 3-5 july.

· AP : Valorisation de la recherche : publications et conférences grand public

Sorsana, C. (2016). On n’apprend pas tout seul ! Interactions sociales, contextes et développement de la pensée. Université du Temps Libre, Toulouse (5 janvier).

Tartas, V. & Sorsana, C. (2016). Conception des capsules « Psychologie du développement » du MOOC « Introduction aux études en Psychologie à l’Université », Université Ouverte des Humanités (UOH), mis en ligne le 01/02/2016.

· AP : Organisation de colloques et de symposia

Sorsana, C. & Trognon, A. (2015). Learning from social interaction: “state of the art” of the methodologies and the progress made in our knowledge. Panel to the International Conference “Anthropologies of dialogue”, 25th anniversary of the International Association for Dialogue Analysis (IADA), Nancy, August 27-29.

Membre du comité scientifique de l’International Conference « Anthropologies of Dialogue », 25th anniversary of the International Association for Dialogue Analysis (IADA), Nancy, August, 27-29.

Membre du comité scientifique du colloque international « L’épistémologie génétique a-t-elle encore une actualité ? ». Université de Lorraine & MSH Lorraine, Nancy 20-21 septembre.

· Contrat de recherche (période 2011-2016)

Responsabilité Partenaires Thème Montant
Christophe LUXEMBOURGER

Université de Lorraine/ESPE

  • Frédéric BOUSEFSAF, Doctorant, Université de Lorraine
  • Jean-Marce COLLETTA, Université Grenoble 3
  • Nadine DEMOGEOT, Université de Lorraine/ESPE
  • Jérôme DINET, Université de Lorraine
  • Aliyah MORGENSTERN, Université Paris3
  • Alain PRUSKI, Université de Lorraine
  • Antonietta SPECOGNA, Université de Lorraine/ESPE
  • Christine SORSANA, Universités Toulouse Jean Jaurès & Lorraine
Enfant, Miroir, Identité, Langage, Enonciation (EMILE) Financement MSH Lorraine (2014-2016)
Enseignements
Période 2011-2016

FORMATION INITIALE

• Licence (L1, L2 & S.E.D)

• Psychologie du développement d’hier et d’aujourd’hui (thèmes : intelligence ; témoignage ; universalité et diversité de la pensée et de son développement)

• Principaux modèles et méthodes de la psychologie du développement (de la période prénatale à l’enfant d’âge scolaire)

• Master (M1 & M2P)

• Apprendre dans l’interaction : relations interpersonnelles et résolution de problèmes

• Respect et transgression des règles sociales en fonction des contextes de risque chez des enfants d’âges préscolaire et scolaire (séminaire de recherche co-dirigé avec V. Tartas)

• Fondements et usages des tests

• Spécificités de la recherche auprès d’enfants et d’adolescents

• Réflexions critiques à propos des représentations et des pratiques d’évaluation de l’intelligence

FORMATION CONTINUE

• MOOC (Massive Open Online Course)

Tartas, V. & Sorsana, C. (2016). Conception des capsules « Psychologie du développement » du MOOC « Introduction aux études en Psychologie à l’Université », Université Ouverte des Humanités (UOH), mis en ligne le 01/02/2016.

• Université du Temps Libre

Sorsana, C. (2016). On n’apprend pas tout seul ! Interactions sociales, contextes et développement de la pensée. Université du Temps Libre, Toulouse (5 janvier).

© Copyright - Laboratoire InterPsy (EA 4432)